Cet article date de plus de six ans.

Soirées des 13 et 14 juillet : 68% de gardes à vue et 23% de voitures brûlées en plus par rapport à 2014

721 voitures ont été incendiées et 603 personnes ont été placées en garde à vue, les soirs des 13 et 14 juillet, a annoncé le ministère de l'Intérieur. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une voiture brûlée dans un quartier au sud de Lille, le 14 juillet 2009. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Un total de 721 voitures ont été brûlées et 603 personnes placées en garde à vue lors des deux soirées du 13 et du 14 juillet, a annoncé, mercredi 15 juillet, le ministère de l'Intérieur. Le nombre de voitures brûlées est donc en hausse de 23% par rapport à l'an dernier. Celui des gardés à vue bondit de 68%.

Une centaine d'arrestations à Paris

"Particulièrement mobilisées, et notamment dans le cadre de Vigipirate, les forces de l'ordre ont appliqué la tolérance zéro contre ces débordements", a déclaré une porte-parole du ministère. 

Une centaine de personnes à Paris et 109 en Seine-Saint-Denis ont été placées en garde à vue lors de la nuit du 13 au 14 juillet, indique France 3 Île-de-France. La nuit suivante, seize personnes, dont beaucoup de mineurs, ont été arrêtées dans l'agglomération lyonnaise pour des jets de pétards et de projectiles, indique de son côté France 3 Rhône-Alpes

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 14-Juillet

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.