Le Mans : les feux d’artifice maintenus pour le 14 juillet

La plupart des feux d’artifice prévus pour la fête nationale ont été annulés cette année. Mais certaines communes, comme Le Mans dans la Sarthe, les ont maintenu en prenant des précautions.

france 3

Les bombes tirées à plus de 170 mètres de hauteur vont illuminer Le Mans (Sarthe) pour un feu d’artifice un peu différent. Car cette année, la fête nationale s’arrose à coup de gel hydroalcoolique, et la ville a limité le nombre de spectateurs à 5 000 afin de respecter un mètre entre chaque groupe. "On est dans un espace ouvert et aéré, raconte une mère de famille, il n’y a pas de crainte par rapport à la transmission de virus."

La filière des feux d’artifice impactée

Sur place, l’artificier David Barbé a perdu 80 % de son activité avec la crise du Covid. "Aujourd’hui, c’est un symbole, confie-t-il, car c’est le seul feu que l’on va tirer sur le 13-14 juillet. D’habitude, on tire 300 feux par an." En France, le Mans est l’une des rares villes à avoir maintenu le spectacle. Un choix justifié par le maire Stéphane Le Foll : "On est capable de maintenir minimum de traditions tout en respectant les règles."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des feux d\'artifice tirés aux abords de la tour Eiffel, le 14 juillet 2019. 
Des feux d'artifice tirés aux abords de la tour Eiffel, le 14 juillet 2019.  (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY / AFP)