14-Juillet : les dangers des pétards

Défilé et feux d'artifice au menu des festivités du 14-Juillet. Chaque année, de nombreux accidents liés à l'utilisation de pétards sont recensés. Des accidents aux conséquences parfois dramatiques : brûlures, amputations...

France 3

Faire une partie de jeu vidéo. Un geste simple que Léo a pourtant dû réapprendre à effectuer. Huit mois intensifs de kiné ont été nécessaires pour apprivoiser cette nouvelle main, durement touchée par l'explosion des pétards. "Quand la fumée s'est arrêtée, j'ai regardé ma main et j'ai vu ma main un peu déformée et après j'ai vu que j'avais perdu des doigts et une grande ouverture au milieu de la main", se souvient Léo. C'est en fouillant dans la chambre de son grand frère que Léo a trouvé un gros pétard, qu'il a fait exploser dans la maison. Depuis, c'est toute une famille qui fait bloc autour du petit dernier.

Des blessures de guerre

Marqué à vie, Stéphane l'est aussi. Aujourd'hui, il est ingénieur informatique, a une compagne et voyage beaucoup. Mais à 18 ans, son existence a basculé. Étudiant en physique, il voulait épater son entourage en mélangeant des explosifs. La réaction s'est emballée. Il a perdu un oeil, son nerf auditif sectionné et sa main gauche arrachée. "Ce qui m'a aidé à survivre, c'est de n'avoir blessé que moi", confie Stéphane au micro de France 3. Tous les trois ans, il doit changer sa main en silicone. Plusieurs fois par an, son médecin, le Dr Kilinc, se rend dans des collèges pour faire de la prévention. Courageux, combatif, Léo et Stéphane refusent de parler de handicap et il préfère témoigner pour éviter d'autres accidents.

Le JT
Les autres sujets du JT