Cet article date de plus d'un an.

Déconfinement : la 75e édition du festival d'Avignon aura bien lieu, confirme son directeur

Olivier Py précise qu'il faudra se munir d'un pass sanitaire pour accéder au festival.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'acteur, metteur en scène et directeur du festival d'Avignon Olivier Py au théâtre Graslin à Nantes (Loire-Atlantique), le 8 novembre 2019. (LOIC VENANCE / AFP)

La 75e édition du festival d'Avignon aura bien lieu du 5 au 25 juillet, confirme Olivier Py, son directeur, sur franceinfo jeudi 29 avril. "Ces annonces sont favorables à la possibilité d'un festival, je dirais même un festival normal", réagit-il après les annonces d'un déconfinement progressif à partir du 3 mai, avec notamment la suppression du couvre-feu à partir du 30 juin.

>> Suivez les dernières évolutions sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct

"Il faudra un pass sanitaire", précise Olivier Py, qui ne s'inquiète pas d'une telle mesure en terme d'organisation : "Nous savons déjà fait, avec les équipes d'accueil et de billetterie, dans des conditions parfois difficiles, comme le plan Vigipirate". Tout en ayant "une pensée pour les festivals qui ne pourront pas se tenir", le directeur du festival d'Avignon se "réjouit des dernières annonces".

"C'est une édition un peu exceptionnelle, d'abord parce qu'il y a plus de spectacles, plus de 30 levées de rideaux supplémentaires donc c'est un grand festival et parce qu'on en attendait pas moins de nous après une année d'annulation."

Olivier Py, directeur du festival d'Avignon

à franceinfo

Accueillir le public dans des conditions normales, "ça ne veut pas dire que nous n'aurons pas de masque et que nous n'aurons pas de gel hydroalcoolique à distribuer", souligne-t-il, ajoutant que "la ville d'Avignon a besoin de son festival" qui est "un poumon économique".

"A priori, on aurait toute liberté d'avoir une jauge pleine. Nous travaillons pour imaginer des conditions d'accueil de la foule au plus proche du protocole sanitaire", précise Olivier Py, qui espère également pouvoir accueillir des troupes étrangères, "si les touristes étrangers peuvent venir avec un pass."

Un "soulagement" pour la ville

"C'est un soulagement pour la ville d'Avignon", réagit sur franceinfo Cécile Helle, la maire de la ville. "On s'est mobilisés depuis plusieurs mois", souligne l'élue.

"Les enjeux sont, d'une part, celui de l'accueil des festivaliers et du public dans les théâtre et les lieux de spectacle"
, détaille Cécile Helle, insistant sur l'importance que "dans chacun de ces lieux, le protocole sanitaire soit appliqué et respecté". Second enjeu pour la maire d'Avignon, celui "pour la ville, de gérer les flux de personnes". La municipalité songe notamment à mettre en place "des rues en sens unique piéton, pour mieux gérer ces flux de personnes". "C'est une très bonne nouvelle pour tous les acteurs économiques, les restaurateurs, cafetiers et hôteliers", conclut-elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Festival d’Avignon 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.