Cet article date de plus de deux ans.

Charge mentale : même pendant les vacances, les femmes assument toujours plus de tâches que leur conjoint, selon une étude

Près de 70% des Françaises affirment s'occuper seule de l'organisation du voyage mais aussi du ménage et des repas une fois sur place. L'enquête Ifop, la première à s'intéresser à la charge mentale durant les congés estivaux, montre que seule la conduite reste une chasse gardée masculine.

Article rédigé par franceinfo - Romane Brisard
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Illustration de voyageurs à la Gare de Lyon, à Paris, en août 2013. (BERTRAND GUAY / AFP)

Choisir la destination, le type d'hébergement, prévoir le trajet, le budget et même faire les valises... Même pendant l'été, la charge mentale des femmes ne prend pas de vacances, selon une étude de l'Ifop publiée jeudi 7 juillet, commandée par Voyageavecnous.

Deux tiers d'entre elles (66%) estiment en faire plus que leur conjoint même en congés ou en voyage. C'est la première étude française consacrée à la répartition des responsabilités au sein du couple lors des congés estivaux.

15% des hommes disent s'occuper du ménage

Valentine, juriste de 50 ans, tente, dit-elle, de rééquilibrer les choses, au moins pour les bagages : "J'ai décidé de ne pas faire ceux de mon mari. Je ne voulais pas non plus qu'il ait une image de la femme qui fait toujours tout". Reste qu'une fois arrivés sur le lieu des vacances, le train-train des inégalités persiste. "On pense à beaucoup plus de choses du quotidien, les courses, le repas, le ménage...", déplore-t-elle. Comme Valentine, plus de la moitié des femmes déclarent s'occuper de la nourriture ou du ménage pendant les congés d'été, contre seulement 15% des hommes qui affirment se charger de nettoyer le lieu de vie.

L'étude de l'Ifop donne aussi la parole aux conjoints et leur ressenti est quelque peu différent. "Si seulement un tiers (34%) des hommes interrogés disent en avoir fait plus que leur conjointe, ils sont 53% à affirmer qu'ils ont pris une part égale alors qu'à peine plus du quart des femmes (27%) ont bénéficié de cette égalité dans la préparation", détaille le sondage.

Un déséquilibre source de disputes

En revanche, et ce n'est malheureusement pas qu'un cliché, dans les foyers qui voyagent en voiture, les hommes sont encore majoritairement chargés de la conduite automobile. Seules 18% des femmes prennent le volant lors du départ en vacances. Une chasse gardée masculine, assume Jean-Pierre, 64 ans : "Madame dort, je conduis", lâche-t-il en riant.

Cette répartition déséquilibrée des rôles, pointe également l'Ifop, est bien souvent source de disputes. Ainsi, 42% des personnes interrogées – femmes et hommes – expliquent s'être déjà disputées au sujet de l'organisation des vacances. Dans près d'un tiers des couples, ces conflits sont liés au dépassement du budget et, pour 25%, à un désaccord sur le lieu ou le type de séjour. 

L'étude livre quand même une note d'espoir : l'égalité progresse chez les moins de 25 ans. Dans cette classe d'âge, les femmes et les hommes déclarent faire le ménage à part égale pendant les vacances. Tous âges confondus, le seul point où les couples semblent parvenir à un investissement égal est l'achat des billets de transport : 50% des femmes et 44% des hommes déclarent assumer personnellement cette tâche.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.