Vosges : un collectif dénonce l'expulsion d'une famille albanaise par avion privé, la préfecture répond

Selon les associations qui aidaient ces parents et leurs deux enfants, l'expulsion, via un avion privé, a coûté 100 000 euros. La préfecture répond dans un communiqué qu'il s'agit d'un "chiffre totalement fantaisiste" qui "ne correspond à aucune réalité".

Ils ont décollé de l\'aéroport d\'Epinal-Mirecourt (Vosges).
Ils ont décollé de l'aéroport d'Epinal-Mirecourt (Vosges). (GOOGLE MAPS)

La préfecture des Vosges a répondu, mardi 9 octobre, au collectif "Solidarité Mirecourt", qui dénonce l'expulsion d'une famille albanaise à bord d'un avion privé qui a décollé de l'aéroport d'Epinal-Mirecourt (Vosges) le 7 septembre dernier, rapporte France Bleu Sud Lorraine.

Un "chiffre totalement fantaisiste"

Selon les associations qui aidaient ces parents et leurs deux enfants, l'expulsion, via un avion privé, a coûté 100 000 euros. La préfecture répond dans un communiqué qu'il s'agit d'un "chiffre totalement fantaisiste" qui "ne correspond à aucune réalité". Elle assure que "les moyens déployés étaient proportionnés à la sécurisation et au bon déroulement d'une opération de cette nature", et rappelle que la famille "se maintenait de façon parfaitement illégale sur le territoire français", que les demandes d'asile déposées avaient été refusées et qu'elle avait décliné une proposition d'aide au retour volontaire en Albanie.

Contactée par franceinfo, la préfecture des Vosges précise que la famille a été expulsée à bord d'un "avion affrété par la police aux frontières", et ajoute qu'il ne s'agit pas d'une procédure inhabituelle.

Dans une lettre ouverte adressée aux parlementaires vosgiens, le collectif qui regroupe notamment le Secours catholique, le Secours populaire français et la Vie ensemble décrit une famille intégrée, des enfants scolarisés, des parents qui avaient fait des progrès en français et qui s'investissaient au sein d'associations. La famille Horanlli était logée dans un appartement prêté par la municipalité de Mirecourt.