Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Saccage d'une salle de prière musulmane à Ajaccio : les images des échauffourées

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Salle de prière musulmane saccagée, corans partiellement brûlés, slogans xénophobes : plusieurs centaines de personnes ont envahi une cité populaire d'Ajaccio.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Plusieurs manifestants ont mené une expédition punitive après l'agression de deux pompiers et un policier, la nuit précédente.

Salle de prière musulmane saccagée, corans partiellement brûlés, slogans xénophobes : plusieurs centaines de personnes ont envahi une cité populaire d'Ajaccio, vendredi 25 décembre, dans une expédition punitive après l'agression de deux pompiers et un policier, la nuit précédente.

La terrasse d'un restaurant kebab situé à proximité de la cité a également été endommagée dans ces incidents qui ont pris fin vers 21 heures, au soir d'un Noël placé sous très haute surveillance dans toute la France.

"Des exactions intolérables aux relents de racisme et de xénophobie"

"Après l'agression intolérable de pompiers, profanation inacceptable d'un lieu de prière musulman. Respect de la loi républicaine", a twitté le Premier ministre, Manuel Valls. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a également condamné l'agression ayant visé des pompiers et la dégradation de la salle de prière, évoquant des "exactions intolérables aux relents de racisme et de xénophobie".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.