VIDEO. Agression de trois militaires à Nice : Ciotti pose la question de la "surveillance approfondie"

Trois militaires qui patrouillaient devant l'immeuble de l'antenne locale du Consistoire juif et d'une radio juive ont été attaqués au couteau.

FRANCE 2

Trois militaires en faction devant un centre communautaire juif à Nice (Alpes-Maritimes) ont été agressés au couteau, mardi 3 février par un homme interpellé dans la foulée. L'agresseur présumé a "été refoulé la semaine dernière par les autorités turques" à l'aéroport d'Istanbul et a été "entendu à son retour par la DGSI", selon les enquêteurs.

>> suivez le direct sur l'agression à Nice sur Francetv info 

Le député UMP et président du conseil général des Alpes-Maritimes Eric Ciotti se demande devant la caméra de France 2 pourquoi et comment l'agresseur présumé "n'a pas pu faire l'objet d'une surveillance approfondie". Le député doit assister à Paris à la réunion du bureau politique de l'UMP.

L'homme interpellé se nomme Moussa Coulibaly. Il n'aurait "a priori" aucun lien avec Amedy Coulibaly, l'un des auteurs des attentats de Paris.

.

 

 

.

Eric Ciotti face à la presse, à Paris, le 17 décembre 2014. 
Eric Ciotti face à la presse, à Paris, le 17 décembre 2014.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)