Vaucluse : un vice-procureur et un commissaire contrôlés dans un restaurant ouvert illégalement, Gérald Darmanin demande la suspension du commissaire

Les deux fonctionnaires ont été surpris dans un restaurant à Carpentras. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Carpentras (Vaucluse). (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Un vice-procureur et un commissaire de Carpentras (Vaucluse) ont été contrôlés samedi 30 janvier dans un restaurant carpentrassien ouvert illégalement, selon des sources concordantes a appris franceinfo lundi 1er février.

Le magistrat membre du Conseil supérieur de la magistrature et délégué de l'USM, l'Union syndicale des magistrats, était en train de déjeuner dans un restaurant de la ville, avec le commissaire de police  samedi, lorsqu’ils ont été contrôlés, selon les informations de France Bleu Vaucluse.

"Pour être respecté, il faut être respectable"

Lundi matin sur France Inter, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé qu’il avait demandé au directeur général de la police nationale "dès hier soir" de "suspendre et de retirer de son poste de commandement", un commissaire de police du sud de la France surpris "manifestement" dans un restaurant clandestin. "Pour être respecté, il faut être respectable", a-il- justifié. Il y a "un devoir d'exemplarité de tous".

"Et par ailleurs, nous devons tous faire extrêmement attention. Ce n'est pas pour embêter les Français, c'est pour éviter le très dur confinement", a expliqué le ministre de l'Intérieur. 6 000 personnes ont été verbalisées ce week-end pour non-respect des règles du couvre-feu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.