Var : interpellation de l'homme retranché avec sa fille de 3 ans à Esparron-de-Pallières pendant plus de 30 heures

Le GIGN est intervenu. La petite fille est saine et sauve. 

Carte
Carte (Carte)

L'homme armé d'un fusil de chasse, qui était retranché depuis mercredi après-midi au domicile de sa mère à Esparron-de-Pallières (Var) avec sa fille de 3 ans, a été interpellé vendredi 10 janvier vers 00h20, après plus de 30 heures de négociations avec les forces de l'ordre, rapporte France Bleu Provence. Le GIGN est intervenu. Trois grenades ont été lancées lors de l'opération. La petite fille est saine et sauve.

L'homme avait faussé compagnie aux gendarmes avant de s'enfermer chez sa mère

En début d'après-midi mercredi 8 janvier, les gendarmes de la brigade de Rians (Var) avaient été appelés à Esparron, où un homme de 40 ans présentait des signes de troubles du comportement. En arrivant sur place, les forces de l'ordre ont constaté la présence de sa fille, âgée de 3 ans, et ont appelé les pompiers, craignant pour la sécurité de cet homme et de son enfant, afin de le faire prendre en charge par des médecins, et envisager son hospitalisation.

Mais sur le chemin, entre son domicile et le véhicule des pompiers, l'homme de 40 ans faussait soudainement compagnie aux gendarmes, et s'enfermait au domicile de sa mère, avec sa fille, en entrant dans le logement par une baie vitrée qu'il refermait derrière lui.

La mère et la soeur avaient été évacuées

Un important dispositif de sécurité a alors été mis en place, avec un périmètre de protection autour de la maison. Une partie des 345 habitants de la commune ont été confinés chez eux, et le GIGN s'est rendu sur place. Un dispositif a été mis en place avec le concours de moyens de secours et de médecins sur les lieux.

La mère et la soeur de l'individu retranché ont pu être évacuées et mises en sécurité mercredi soir, laissant l'homme retranché seul avec sa fille.

Après plus de 30 heures de négociation, l'homme a finalement été interpellé vendredi peu après minuit..