Valence : pourquoi un homme a-t-il foncé sur des militaires devant la grande mosquée ?

Ce 2 janvier 2016, France 3 revient sur les faits et fait le point sur la situation.

FRANCE 3

Au lendemain de cette attaque, samedi 2 janvier, l'interrogatoire de l'agresseur devrait permettre d'en savoir plus sur les raisons de son geste. Ce samedi, la présence policière est renforcée devant la grande mosquée de Valence (Drôme), des mesures de sécurité visibles après l'attaque dont ont été victimes quatre militaires vendredi, à la voiture-bélier.

Inconnu des services de police

"C'est vraiment un acte isolé, inqualifiable. [...] Maintenant il reste à savoir qu'elles étaient les motivations exactes et l'identité de l'auteur de ces actes", explique au micro de France 3 Nicolas Daragon, maire de Valence. L'auteur de ces actes conduisait une voiture immatriculée en Savoie. Il a été touché par balle au bras et à la jambe. Cet homme de 29 ans est originaire de Bron, dans la banlieue lyonnaise, inconnu des services de police. À quelques mètres de là, une personne est à terre, elle a été atteinte par accident au mollet. Jusqu'à maintenant la section antiterroriste du parquet de Paris ne s'est pas saisie du dossier, il reste donc toujours du ressort du parquet de Valence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers devant la mosquée de Valence (Drôme), le 1er janvier 2016, après qu\'un homme a foncé sur des militaires au volant de son véhicule.
Des policiers devant la mosquée de Valence (Drôme), le 1er janvier 2016, après qu'un homme a foncé sur des militaires au volant de son véhicule. (PATRICK GARDIN / AFP)