Une souscription lancée sur Internet pour retrouver trois marins disparus en mer

Le voilier le Grain de Soleil est porté disparu en plein océan Atlantique depuis une semaine, avec trois occupants à son bord. Les recherches officielles ont été abandonnées par les autorités, mais les amis et la famille des trois occupants du bateau ont décidé de se débrouiller tout seuls, faisant appel à la générosité des internautes pour financer la poursuite des recherches.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Les dernières nouvelles datent de plus d'une semaine. Mercredi dernier, au coeur d'une violente tempête au large des Açores, les trois occupants du Grain de Soleil déclenchent la balise de détresse du voilier lorientais. Depuis, les trois jeunes hommes, qui revenaient d'une virée aux Antilles, n'ont plus donné signe de vie. Les recherches menées par les autorités portugaises, jusqu'à samedi dernier, n'ont rien donné. Pas plus que la sortie en mer du Monge , le navire de la Marine nationale, rentré au port mardi soir.

Mais pour les proches, pas question d'abandonner. Guy Jaunault, vice-président du centre nautique de Locmiquelic et ami de la famille de Guillaume Moussette, le skipper, y croit très fort : "Les jeunes ont été formés à l'école de la marine marchande, à la survie en radeau [...] ils peuvent rester deux à trois semaines ".

L'organisation mise en place est impressionnante : un PC basé au centre nautique réceptionne les messages de voiliers sur la zone des recherches, et s'efforce de recouper les informations. Sur le site Internet du centre nautique de Lorient, une souscription a été lancée ; au moins 30.000 euros ont déjà été recueillis, suffisants pour financer des recherches pendant quelques jours. Une page Facebook est également active.

Mais les proches en appellent aussi au ministre de la Défense, le Lorientais Jean-Yves Le Drian. Ils lui demandent de mettre à disposition un avion pour survoler la zone.