Une meute de loups attaque des brebis aux portes d'un village

Dans les Alpes-Maritimes, les attaques de loups contre les animaux d'élevage sont de plus en plus fréquentes.

FRANCE 3

À Roquebillière (Alpes-Maritimes), une meute de loups est venue aux portes du village pour attaquer une vingtaine de brebis. Daniel Nicolao, le berger, les a retrouvées égorgées, les carcasses désossées. Sur les 21 bêtes que compte son troupeau, près de la moitié ont été tuées. Les autres sont gravement blessées. "Le loup mange les abats", montre-t-il, au chevet d'une de ses protégées. "Sur l'ensemble de mes bêtes, il y a seulement trois kilos de viande qui ont été prélevés. Les loups s'amusent avec les brebis", s'attriste le berger au micro de France 3.

Les loups habitués à la présence de l'Homme

Louis Barbiera, lui, a été épargné, car il rentre ses bêtes chaque soir. "Je suis inquiet, j'ai une quarantaine d'agneaux. Si les loups viennent une nuit, ils finissent tout. J'ai 82 ans, je n'ai jamais vu ça", raconte-t-il. Les attaques de loup sont fréquentes dans le département, mais cette dernière a eu lieu à moins de 100 mètres du centre du village. L'explication : les loups ont moins peur des hommes. "Ils vont ensuite s'attaquer aux animaux domestiques et bientôt, on ne pourra plus laisser sortir nos enfants tous seuls", se préoccupe Gérard Manfredi, le maire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des loups, , à Saint-Martin-du-Vésubie, dans les Alpes-Maritimes, le 17 octobre 2006.
Des loups, , à Saint-Martin-du-Vésubie, dans les Alpes-Maritimes, le 17 octobre 2006. (VALERY HACHE / AFP)