Cet article date de plus de trois ans.

Un plongeur porté disparu au large de Cherbourg

Un plongeur de 45 ans n'a pas refait surface vendredi soir après l'exploration d'une épave située au large de Cherbourg.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un bateau de la société nationale de sauvetage en mer. (Photo d'illustration) (ALEX BAILLAUD / MAXPPP)

Un plongeur a disparu vendredi soir au large de Cherbourg, alors qu'il effectuait une mission d'exploration sur une épave, avec un coéquipier, rapporte France Bleu Cotentin dimanche 2 juillet. L'homme de 45 ans n'a pas refait surface. Il était toujours porté disparu dimanche matin. 

Les recherches interrompues

Les recherches en profondeur, arrêtées dans la nuit de vendredi à samedi, pourraient ne pas reprendre avant lundi. L'équipe de recherche du Groupe de plongeurs-démineurs (GPD) de la Manche doit en effet terminer sa "procédure de recyclage", la période nécéssaire pour que les plongeurs s'habituent à nouveau à descendre à des profondeurs situées entre 50 et 60 mètres, après les recherches de vendredi soir, précise France Bleu Cotentin. 

D'importants moyens mobilisés

Vendredi, deux hommes effectuent une mission d'exploration sur l'épave du paquebot britannique Léopoldville, coulé en 1944 par les Allemands. Ils se trouvent à une cinquantaine de mètres de profondeur quand ils se perdent de vue. L'un des hommes, âgé de 45 ans, ne refait pas surface.

Son coéquipier prévient immédiatement les secours. Le Cross Jobourg est alerté un peu avant 19h30 vendredi et d'importants moyens sont mobilisés pour tenter de le retrouver : l'hélicoptère Caïman de la Marine nationale, stationné à Maupertus, deux vedettes de la SNSM de Fermanville et d'Urville-Nacqueville, une embarcation de la brigade de surveillance du littoral de la gendarmerie-maritime de Cherbourg, ainsi qu'une équipe de plongeurs du groupe de plongeurs-démineurs de la Manche et une vedette d'intervention.

Un plongeur expérimenté

Les recherches, qui ont duré trois heures, se sont poursuivies jusqu'à la tombée de la nuit vendredi, mais n'ont rien donné. Ce plongeur était expérimenté et faisait partie du club de plongée cherbourgeois de l'Asam. Selon le président du club, Jean Olive, la victime plongeait régulièrement depuis 5 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.