Un homme armé retranché depuis plus de 24 heures avec sa fille dans le Var

Un dialogue a été instauré depuis mercredi en début de soirée, avec cet homme de 40 ans retranché avec "trois à quatre fusils de chasse".

Des forces du GIGN lors d\'un exercice de simulation d\'une attaque terroriste à Pontivy (Morbihan), le 30 septembre 2019.
Des forces du GIGN lors d'un exercice de simulation d'une attaque terroriste à Pontivy (Morbihan), le 30 septembre 2019. (MAXPPP)

Un homme armé était retranché jeudi 9 janvier au soir depuis plus de 24 heures dans une maison d'Esparron (Var), où il retenait sa fille âgée de 3 ans, a indiqué le parquet de Draguignan.

Un dialogue a été instauré depuis mercredi, a expliqué jeudi en début de soirée le procureur de la République de Draguignan, Patrice Camberou, à propos de cet homme de 40 ans retranché avec "trois à quatre fusils de chasse". Un négociateur de la gendarmerie de Marseille a été appelé sur place et a été rejoint dans la nuit de mercredi à jeudi par le GIGN.

Il menace les gendarmes avec "une arme à feu" 

Mercredi en début d'après-midi, les gendarmes avaient été appelés sur place pour intervenir au domicile de cet homme qui présentait des "signes de troubles du comportement", a expliqué le parquet dans un communiqué.

L'homme qui se trouvait avec sa fille a été pris en charge par les pompiers "afin d'envisager son admission à l'hôpital", mais sur le chemin entre son domicile et le véhicule des pompiers, l'homme leur a "faussé soudainement compagnie".

Il s'est alors enfermé avec sa fille à proximité, dans le domicile de sa mère, en pénétrant par une baie vitrée et en menaçant les gendarmes avec "une arme à feu", a ajouté Patrice Camberou. Les gendarmes ont ensuite réussi à aider la mère et la sœur du quadragénaire qui se trouvaient à l'intérieur à quitter les lieux.