Cet article date de plus de neuf ans.

Un convoi de mariage provoque un accident mortel sur la route

Un mariage a tourné au drame vendredi à Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis. Un ouvrier a été percuté par une des voitures du convoi sur la route de la mairie. Le conducteur participait à une sorte de rodéo en centre ville avec une autre voiture. L'ouvrier d'une quarantaine d'années a été tué sur le coup. Les deux conducteurs ont été placés en garde à vue.
Article rédigé par claudia Calmel
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Une course-poursuite dans un convoi de mariage à Noisy-le-Sec vendredi a fait un mort © Ide)

15h45, en plein centre-ville de Noisy-le-Sec. Deux grosses cylindrées jouent à piquer des pointes de vitesse à deux pas de la mairie. Une zone pourtant limitée à 30 km/h. Un des conducteurs perd le contrôle de son bolide. C'est à ce moment là qu'il percute un ouvrier qui charge des gravats dans son camion. L'homme est tué sur le coup.

Depuis deux ans pourtant,  le maire de la ville, Laurent Rivoire, oblige les couples qui souhaitent se marier dans sa commune à signer une charte de bonne conduite. Un document où les jeunes époux s'engagent et engagent leurs invités à bien se tenir sur le voie publique, mais surtout à éviter les débordements sur la routes pendant les cortèges nuptiaux, des incidents assez fréquents depuis quelques années dans certains communes.

Le maire de la ville, Laurent Rivoire, dénonce des comportements inqualifiables

Les invités des mariages louent parfois de grosses voitures pour parader et s'offrir quelques frissons le Jour J. C'est apparemment le scénario d'hier, dans les rues de Noisy-le-Sec. Les deux conducteurs arrêtés sont âgés de 22 et 27 ans. La victime, de 39 ans, était père de trois enfants

Une loi sur les grosses cylindrées

Le maire de Noisy-le-Sec a appelé ce samedi à "légiférer sur la location de grosses cylindrées". Selon lui, "soit on interdit la location de ces grosses cylindrées à des jeunes inexpérimentés, soit on crée un permis spécifique pour les conduire, comme pour les motos. "

 "Les conducteurs avaient une Mercedes et une Porsche Cayenne. Mais il y avait aussi deux Ferrari et une Lamborghini dans le cortège ", a précisé le maire

 

 

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.