Un cimetière dépouillé de ses croix et plaques en métal

Les voleurs se sont emparés d'objets sur 375 tombes des 900 que compte le cimetière de Hoerdt, dans le Bas-Rhin, sans doute en raison de la flambée du prix des métaux.

Francetv info avec AFP / François Miguet - France 2

Le cimetière de Hoerdt (Bas-Rhin) a été vandalisé par des voleurs qui ont arraché les croix et autres objets métalliques de 375 de ses 900 tombes, dans la nuit de dimanche 4 au lundi 5 décembre. Un acte dû sans doute à la flambée des prix des métaux. Les voleurs ont également enlevé 32 portes en alliage de cases du colombarium.

Le cimetière est situé un peu à l'écart de la commune de 4 500 habitants, ce qui a sans doute facilité le travail des délinquants, "des gens organisés" selon le maire de la ville.

Le cimetière de Hoerdt, dans le Bas-Rhin.
Le cimetière de Hoerdt, dans le Bas-Rhin. (FTVI / FRANCOIS MIGUET - FRANCE 2)