VIDEO. Dammartin: le sang-froid du gérant de l'imprimerie et de son graphiste

Le patron de l'imprimerie et le jeune homme caché dans les locaux ont vécu huit heures d'angoisse, alors que les frères Kouachi étaient retranchés. Finalement, ils s'en sortent indemnes.

France 2
Il est encore tôt, vendredi 9 janvier, quand Michel Catalano voit débarquer dans son imprimerie de Dammartin-en-Goële Chérif et Saïd Kouachi, lourdement armés. Il reconnaît les deux auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo, mais il reste calme : "J'ai vu tout de suite qu'on était en situation de danger, donc je me suis retourné, j'ai été voir mon employé Lilian pour lui dire de se cacher", confie-t-il à France 2.
Michel Catalano se retrouve finalement face aux frères. L'un d'eux est blessé. Calme, le gérant propose de le soigner. Les terroristes le laissent partir peu après.
 
"Tout le monde va  bien"
 
A l'étage dans le bâtiment, Lilian Lepère, graphiste de 26 ans, est caché à l'insu des frères. Il est sous l'évier d'une petite cuisine, dissimulé derrière des cartons. Sa famille angoisse, mais lui garde son sang-froid et communique avec les gendarmes par SMS. Les Kouachi se croient seuls.
A l'issue de l'assaut, les frères sont tués et Lilian retrouve les siens. Son père, secoué, "remercie tous les services de police" et assure que "tout le monde va bien".
Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran montrant les gendarmes sur un véhicule lors de l\'assaut contre les frères Kouachi à Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), le 9 janvier 2015
Capture d'écran montrant les gendarmes sur un véhicule lors de l'assaut contre les frères Kouachi à Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), le 9 janvier 2015 (GENDARMERIE NATIONALE / YOUTUBE)