Cet article date de plus de huit ans.

Tuerie au Musée juif de Bruxelles : la garde à vue de Mehdi Nemmouche prolongée de 24 heures

Le processus d'extradition du Français vers la Belgique a par ailleurs commencé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Deux drapeaux belge et israélien sont accrochés en face du Musée juif de Bruxelles (Belgique) où une tuerie a fait au moins trois morts, le 1er juin 2014. (FRANCOIS LENOIR / REUTERS)

L'audition de Mehdi Nemmouche, le Français soupçonné d'être l'auteur de la tuerie de Bruxelles, a repris à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) vers 9 heures, mardi 3 juin. Sa garde à vue a été prolongée de 24 heures à la demande du parquet de Paris, une mesure exceptionnelle.

Le processus d'extradition du tireur présumé du Musée juif de Bruxelles a commencé. Le suspect devrait être prochainement transféré en Belgique, où il devrait répondre de la tuerie du 24 mai dont il est soupçonné, et qui a fait au moins trois morts. Lorsque sa garde à vue sera levée, Mehdi Nemmouche devrait être placé en détention, le temps de la procédure, dont la durée dépendra notamment de l'accord de Nemmouche pour être extradé vers la Belgique. Un accord qu'il prévoit jusqu'à présent de donner, selon son avocat.

Enquête des deux côtés de la frontière

L'enquête va désormais se poursuivre des deux côtés de la frontière. En France, confrontés au mutisme de Nemmouche, les enquêteurs entendent élucider les raisons pour lesquelles il s'est rendu à Marseille. 

Désormais, toutefois, c'est surtout en Belgique que l'enquête va se développer. Même si les enquêteurs n'ont guère de doute, les expertises balistiques devront dire scientifiquement si les armes retrouvées sur Nemmouche à Marseille sont bien celles utilisées à Bruxelles. Dimanche, les enquêteurs belges ont par ailleurs mené des perquisitions à Courtrai, à deux pas de la frontière française. Ce pan de l'enquête doit permettre de déterminer si le profil de "loup solitaire" dressé par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, est le bon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Fusillade au Musée juif de Bruxelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.