Trois mineurs placés en garde à vue après la mort d'un homme lynché par une bande d'adolescents à Pau

La victime était "connue des services de police" en région parisienne, mais n'avait pas fait parler d'elle depuis son installation à Pau au début de l'année.

Des fleurs déposées dans le quartier de Saragosse, à Pau (Pyrénées-Atlantiques), où un trentenaire a été battu à mort par une bande d\'adolescents vendredi 18 mai 2018.
Des fleurs déposées dans le quartier de Saragosse, à Pau (Pyrénées-Atlantiques), où un trentenaire a été battu à mort par une bande d'adolescents vendredi 18 mai 2018. (MAXPPP)

L'enquête avance sur la mort d'un trentenaire lynché par un groupe d'adolescents vendredi à Pau (Pyrénées-Atlantiques). Trois mineurs ont été placés en garde à vue dans cette affaire tôt lundi 21 mai, a indiqué à France 3 une source policière. La procureure de Pau, Cécile Gensac, a plus tard confirmé cette information.

La magistrate a en outre précisé que la victime, née au Burkina Faso et de nationalité française, était "connue des services de police" en région parisienne mais qu'elle n'avait pas fait parler d'elle depuis son installation à Pau au début de l'année. Aucun lien n'est en pour l'heure établi entre son passé et les faits survenus vendredi, a-t-elle encore précisé.