Cet article date de plus d'un an.

Triple homicide à Dreux : la garde à vue du suspect, qui "nie toute implication", est prolongée

"De nouvelles auditions du gardé à vue doivent en effet être réalisées", justifie le parquet de Chartres, dimanche.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des enquêteurs à Dreux (Eure-et-Loir), le 25 mai 2023. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

La garde à vue de l'homme soupçonné d'avoir tué son ex-femme et leurs deux enfants, retrouvés morts jeudi à Dreux (Eure-et-Loir), a été prolongée jusqu'à lundi, a annoncé le parquet de Chartres, dimanche 28 mai. Cet homme de 46 ans "nie toute implication", précise le parquet. Sa garde à vue s'achèvera lundi en fin de matinée.

> > Triple homicide à Dreux : ce que l'on sait de l'enquête après l'interpellation du principal suspect

"De nouvelles auditions du gardé à vue doivent en effet être réalisées, ajoute le parquet de Chartres. En l'état, ce dernier se dit étranger aux faits criminels sur lesquels il est interrogé par les enquêteurs, en présence d'un avocat."

L'homme a été interpellé samedi en fin de matinée à Plaisir (Yvelines). Il a ensuite été placé en garde à vue et transféré au commissariat d'Orléans. Il y est entendu par les enquêteurs de la police judiciaire sur des faits d'"homicides volontaires aggravés". L'homme est soupçonné d'avoir porté "une quarantaine de coups" de couteau à son ex-conjointe, et une dizaine sur chaque enfant. Les autopsies des trois corps sont prévues "en début de semaine à Rouen", a ajouté le parquet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.