Cet article date de plus de quatre ans.

Attentat déjoué dans l'Hérault : deux des suspects mis en examen

Deux des trois hommes arrêtés mardi 21 février et soupçonnés de projeter un attentat en France ont été mis en examen samedi 25 février.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un véhicule de police, le 21 février 2017. (Photo d'illustration) (MAXPPP)

Deux semaines après l’arrestation de trois hommes, mardi 21 février, suspectés de vouloir commettre un attentat dans l'Hérault, deux d'entre eux, originaires de Clermont-Ferrand et Marseille, ont été mis en examen, quelques heures après avoir été déferrés. "Il apparaît des velléités de départ en Syrie ou de projet de passage à l'acte sur le territoire national sans projet précis mis au jour à ce stade", a indiqué une source judiciaire à franceinfo. 

Ils ont été présentés à un juge dans le courant de la journée et sont poursuivis pour association de malfaiteurs et détention d'arme en relation avec une entreprise terroriste.

Les deux hommes auraient eu des velléités de départ en Syrie ou une volonté de passage à l'acte sur le territoire national, mais sans projet précis mis à jour à ce stade. Pour l'heure, les enquêteurs s'interressent à un lien possible avec une précédente affaire, une triple interpellation à Montpellier mi-février.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.