Les 4 Vérités - Gilles Kepel : "Un djihadisme de troisième génération"

Le politologue et spécialiste de l'islam et du monde arabe Gilles Kepel était l'invité de Roland Sicard dans les 4 Vérités ce jeudi 23 avril. Il est revenu sur les attentats déjoués contre des églises.

France 2

Gilles Kepel explique qu'il y a une "troisième génération du djihadisme", dont la première incarnation a été Mohammed Merah. Selon lui, "on a des individus formatés intellectuellement, mais à qui on laisse une grande liberté. Ils ont une certaine latitude. Cela leur permet de passer sous le radar de la police". Et le politologue spécialiste du monde arabe et de l'islam explique : "parfois, ils ne sont pas tout à fait à la hauteur des tâches qui leur sont confiées. Ce ne sont pas des terroristes professionnels, et ils commettent un certain nombre d'erreurs que des professionnels n'auraient pas commises".

Les trois cibles des djihadistes

Gilles Kepel explique que les djihadistes ont trois cibles : "les intellectuels laïcs anti-musulmans, les juifs et les apostats, c'est-à-dire les mauvais musulmans". "Aujourd'hui, poursuit le politologue, dans la vision radicale du djihadisme, il y a tout ce qui n'appartient pas à la secte". Et il ajoute : "selon eux, c'est l'Europe qui est le ventre mou de l'Occident, et qu'il faut attaquer en priorité".