Le procès de la filière jihadiste de Strasbourg s'ouvre à Paris

C'est un procès très attendu qui s'ouvre à Paris, ce lundi 30 mai. Celui des jihadistes de la filière de Strasbourg. Ils sont sept et parmi eux, il y a le frère d'un des kamikazes du Bataclan.

France 2

Arrêtés en mai 2014, après leur retour de Syrie, sept hommes de 24 à 27 ans sont jugés pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes terroristes. Tous venaient des mêmes quartiers de la région strasbourgeoise. Parmi eux, il y a les frères Aggad et notamment Foued. L'homme n'est autre que le troisième membre du commando du Bataclan qui fera sauter sa ceinture explosive, la nuit du 13 novembre 2015.

Réunions à la frontière allemande

Quelques années avant, le groupe, qui était alors constitué de dix hommes, se retrouve régulièrement dans des bars à chicha à la frontière allemande. Un homme semble avoir fédéré l'ensemble du groupe : Mourad Fares. Un Français, aujourd'hui en prison, considéré comme l'un des principaux recruteurs de combattants en Syrie.
Pour l'avocat de deux des accusés, le groupe a été séduit par le discours de Mourad Fares.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le quartier général du groupe Etat islamique à Alep (Syrie) pris par des brigades de l\'Armée syrienne libre, le 8 janvier 2014.
Le quartier général du groupe Etat islamique à Alep (Syrie) pris par des brigades de l'Armée syrienne libre, le 8 janvier 2014. (MOHAMMED WESAM / ALEPPO MEDIA CENTRE)