Thalys : poursuite de la garde à vue d'Ayoub al-Khazzani

L'homme qui a ouvert le feu dans le Thalys vendredi 21 août est toujours en garde à vue à la DGSI. Selon les enquêteurs, il avait préparé sa ligne de défense. 

FRANCE 2
La ligne de défense en effet ne varie guère, rapporte le journaliste Arnaud Boutet depuis le siège de la DGSI. Ayoub al-Khazzani, ce Marocain de bientôt 26 ans, maintient une ligne : il n'est pas un terroriste.
En fait, il semble même ne pas réaliser la portée de son geste. Il avait dit qu'il voulait rançonner les voyageurs à bord du Thalys et c'est ce même message qu'il réitère depuis son arrestation.

Un homme qui maîtrise son discours

Les enquêteurs veulent savoir où il a été auparavant. Il a donc séjourné en Espagne, puis il est allé en Belgique, il a confirmé avoir fait un passage en France, mais on ne sait ni où, ni quand. En fait, le suspect se présente en quelque sorte comme un SDF, selon ses mots. Un SDF qui traverse les frontières et qui passe d'un pays à l'autre. 
Il s'exprime en langue arabe devant les enquêteurs, avec l'aide d'un interprète, et, selon la DGSI, semble être très intelligent...



Le JT
Les autres sujets du JT
D\'après les informations de France 2, l\'homme avec le bonnet blanc est Ayoub El Khazzani, le tireur interpellé dans le train Thalys, le 21 août 2015. Ce cliché est la photo de profil de son compte Facebook.
D'après les informations de France 2, l'homme avec le bonnet blanc est Ayoub El Khazzani, le tireur interpellé dans le train Thalys, le 21 août 2015. Ce cliché est la photo de profil de son compte Facebook. (AYOUB EL KHAZZANI / FACEBOOK)