Strasbourg : le marché de Noël sous haute sécurité

Un an après l'attentat qui avait fait cinq morts et 11 blessés, le marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin) a rouvert ses portes, vendredi 22 novembre. Le traumatisme est encore présent. France 2 est allée se renseigner sur l'état d'esprit des exposants et des habitants. Quelles mesures de sécurité ont-elles été mises en place cette année ?

France 2

Autour de la cathédrale de Strasbourg (Bas-Rhin), vendredi 22 novembre, le centre-ville se réveille dans l'effervescence des jours d'ouverture du marché de Noël. Il ne reste plus que quelques heures pour se préparer à l'arrivée de milliers de visiteurs, alors les exposants se dépêchent de finir les préparatifs. Pour ces commerçants, le marché de Noël de Strasbourg représente parfois la moitié du chiffre d'affaires de l'année, et la présence des touristes est essentielle. Mais aujourd'hui, l'attentat qui a frappé Strasbourg il y a un an est encore dans toutes les têtes.

Ponts bloqués, arrêts de tramway supprimés, circulation automobile interdite...

La sécurité a été renforcée. Durant cinq semaines, l'île que forme le centre-ville de Strasbourg sera comme confinée. Davantage de ponts bloqués, circulation interdite aux véhicules, arrêts de tramways supprimés et dispositif policier accru... Les élus assurent que tout est fait pour éviter une nouvelle attaque. Déjà, avec 85% de remplissage dans les hôtels pour le week-end des 23 et 24 novembre, les touristes semblent au rendez-vous. Chaque année, le marché de Noël de Strasbourg attire plus de 2 millions de visiteurs. Cette 450e édition ne devrait pas déroger à la règle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gendarmes patrouillent dans les allées du marché de Noël de Strasbourg, le 14 décembre 2018.
Des gendarmes patrouillent dans les allées du marché de Noël de Strasbourg, le 14 décembre 2018. (PATRICK HERTZOG / AFP)