"Gilets jaunes" : y aura-t-il un acte V ?

Les manifestants s'interrogent après l'attaque terroriste de mardi 11 décembre à Strasbourg (Bas-Rhin) et la mort d'un manifestant à Avignon (Vaucluse).

Voir la vidéo
France 3

À Avignon (Vaucluse) des "gilets jaunes" sont venus rendre un dernier hommage à leur compagnon, mort dans la nuit de mercredi 12 à jeudi 13 décembre, percuté par un camion. C'est le sixième "gilet jaune" à perdre la vie. Denis David avait 23 ans et était apprécié de tous. Mais si les "gilets jaunes " sont en deuil, leur détermination, elle, ne faiblit pas. "On continuera la lutte tant qu'il le faudra", déclare une femme, très émue. Malgré l'attaque meurtrière de Strasbourg (Bas-Rhin) et les appels du gouvernement à renoncer à toute manifestation, différentes figures des "gilets jaunes" appellent à la poursuite du mouvement.

Tenir dans la durée

L'appel est relayé sur les réseaux sociaux pour un acte V en régions et des milliers de personnes ont déclaré leur intention de se rendre samedi 15 décembre à Paris. Des vidéos diffusées prodiguent même des conseils pratiques pour s'y rendre. Sur le terrain, comme à Angoulême (Charente), l'attaque terroriste ne peut, selon eux, faire oublier leur quotidien. À Nevers (Nièvre), ces "gilets jaunes" seront également tous mobilisés samedi, mais tous ne se rendront pas dans la capitale. Près de Lille (Nord), comme dans beaucoup de camps de "gilets jaunes", on affirme s'être préparé pour tenir dans la durée et maintenir la pression sur le gouvernement. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant lors de la mobilisation des \"gilets jaunes\" à Paris, le 1er décembre 2018.
Un manifestant lors de la mobilisation des "gilets jaunes" à Paris, le 1er décembre 2018. (ALAIN JOCARD / AFP)