Attentat à Strasbourg : le marché de Noël panse ses plaies

Même si la traque de Cherif Chekatt a pris fin, l'émotion est restée forte à Strasbourg (Bas-Rhin) vendredi 14 décembre.

France 3

La fanfare résonne au pied de la cathédrale de Strasbourg dans le Bas-Rhin. Vin chaud à la main, des touristes se mettent à danser. "On sent que les gens essayent de surmonter cette épreuve", indique une passante. Quelques jours après l'attentat survenu mardi 11 décembre dans la capitale alsacienne, une famille de la Sarthe a tenu à se rendre au marché de Noël : "On a voulu rester joyeux malgré l'atmosphère un peu tendue", confie la mère de famille.

13 points sécurisés

Pour accéder au coeur de Strasbourg, il aura fallu aux visiteurs de passer par l'un des 13 points autorisés. Du côté des commerçants présents sur le marché, le soulagement domine. Émile Waegel vend du vin chaud depuis quinze ans. Malgré l'angoisse des jours passés, il se dit rassuré. Conjurer la peur sans pour autant oublier les victimes, c'est ce que beaucoup de touristes voulaient signifier en venant sur les lieux. En 2017, plus de 2 millions de personnes ont arpenté le marché de Noël de Strasbourg.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture dans les rues de Strasbourg, le 12 décembre 2018.
Une voiture dans les rues de Strasbourg, le 12 décembre 2018. (CHRISTOPH DE BARRY / HANS LUCAS / AFP)