Attaque à Strasbourg : récit de la fin d'une traque

Après deux jours de cavale, Cherif Chekatt, l'auteur présumé de l'attentat du marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin), a été intercepté et abattu par les policiers jeudi 13 décembre au soir.

FRANCE 2

Une riveraine a immortalisé les images de Cherif Chekatt au sol, abattu par les forces de l'ordre. Un policier tient en joue l'auteur présumé de l'attentat de Strasbourg (Bas-Rhin). On distingue le point lumineux de son viseur. Après vérification, Cherif Chekatt vient d'être abattu aux alentours de 21 heures, jeudi 13 décembre. À ses côtés, l'arme dont il s'est servi pour ses crimes : un pistolet de collection datant de la fin du XIXe siècle. Dans le quartier du Neudorf où la police avait perdu la trace de l'auteur mardi 11 décembre, tout s'est soudain accéléré rue du Lazaret.

Des applaudissements dirigés vers les forces de l'ordre

Une équipe de la sécurité publique en patrouille repère un homme qui correspond au signalement du suspect. Il semble blessé et tente d'entrer dans un immeuble. "L'individu s'est retourné, pointant son arme, semblable à celle utilisée mardi soir, dans leur direction pour tirer (...). Deux des trois policiers ont alors riposté, tirant à deux nombreuses reprises et tuant l'auteur", a indiqué Rémy Heitz, procureur de la République de Paris. Dans le quartier, les témoins de la scène sont sous le choc. L'opération se termine sous les applaudissements de soulagement et de remerciement au passage des forces l'ordre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers près de l\'endroitoù Cherif Chekatt a été neutralisé jeudi 13 décembre 2018. 
Des policiers près de l'endroitoù Cherif Chekatt a été neutralisé jeudi 13 décembre 2018.  (ALAIN JOCARD / AFP)