Un texte est en préparation pour défendre les fonctionnaires face aux menaces sur les réseaux sociaux

La ministre de la Fonction publique, Amélie de Montchalin, a déclaré sur Public Sénat vouloir revoir le texte de 1983 sur la protection des agents, considéré comme obsolète avec la multiplication des menaces en ligne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre de la Transformation et de la Fonction publique, Amélie de Montchalin, à Bruxelles, en Belgique, le 25 février 2020.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

C'est une nouvelle mesure prise dix jours après l'assassinat de Samuel Paty. La ministre de la Fonction publique, Amélie de Montchalin, a annoncé lundi 26 octobre préparer un texte pour mieux prendre en compte "les menaces sur les réseaux sociaux" visant les agents de la fonction publique. La ministre a déclaré sur Public Sénat vouloir réviser le texte de 1983 sur la protection des agents, considéré comme obsolète avec la multiplication des menaces en ligne. "Si vous avez signalé les faits, votre hiérarchie ne pourra plus minimiser. Le 'pas de vague', c'est terminé", a-t-elle assuré, souhaitant "empêcher que les agents se sentent seuls".

"Il y a deux choses à faire : s'assurer que ces menaces soient considérées mais surtout, pour toutes les menaces, il faut que l'administration soit beaucoup plus en soutien, partout, pour des agents qui viendraient à être menacés parce qu'ils sont des agents publics", a insisté la ministre. Le texte est prévu pour dans les prochains jours et "son application sera immédiate", a promis la ministre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.