Assassinat de Samuel Paty : "C'est un grand privilège d'accueillir cet hommage national" à la Sorbonne, pour son administrateur

La Sorbonne, "c'est la maison de tous les Français", déclare Thomas Clay. "C'est un symbole très fort que cet hommage national pour un enseignant assassiné dans des conditions barbares se fasse dans la cour d'honneur de ce bâtiment".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La place de la Sorbonne, à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)

Un hommage national sera rendu mercredi 21 octobre au soir à Samuel Paty, à la Sorbonne, à Paris. La cérémonie, présidée par Emmanuel Macron, débutera à 19h30 en présence de 400 invités dont une centaine d'élèves d'établissements d'Île-de-France. Le président Emmanuel Macron devrait arriver un peu avant pour remettre la Légion d'honneur à titre posthume à l'enseignant, en présence de sa famille. "C'est un grand privilège d'accueillir cet hommage national" à la Sorbonne, a déclaré sur franceinfo Thomas Clay, administrateur provisoire de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

>> Suivez en direct les avancées de l'enquête et du débat public après l'assassinat d'un enseignant dans les Yvelines.

franceinfo : Choisir la Sorbonne pour la cérémonie, est-ce hautement symbolique ?

Thomas Clay : C'est la cour d'honneur de la Sorbonne, c'est le lieu le plus prestigieux de l'université française, c'est aussi le lieu du rectorat de Paris, ce n'est pas neutre. Le rectorat est ce qui fait le lien entre le supérieur et le secondaire. C'est un grand privilège d'accueillir cet hommage national. Il y des bustes, des amphis aux noms prestigieux, comme l'amphi Richelieu, le grand amphi de la Sorbonne, le lieu le plus symbolique de l'enseignement supérieur et secondaire en France et il y a cette cour d'honneur. La Sorbonne est un lieu qui est là pour accueillir également les hommages nationaux ou les moments de communion nationale. C'est la maison de tous les Français.

Est-ce le lieu qui représente le mieux la vision française de l'enseignement ?

C'est le nom qui est connu dans le monde entier en termes d'enseignement supérieur. Lorsque vous allez dans le monde et que vous dites que vous êtes président de la Sorbonne cela en impose.

C'est le lieu que tout le monde reconnaît comme étant un lieu de savoir, de connaissance, de transmission, et justement de liberté d'expression. 

Thomas Clay, administrateur provisoire de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

à franceinfo

C'est dans les amphithéâtres, dans les salles de cours, que la liberté d'expression se diffuse avec le plus d'acuité.

Qu'attendez-vous d'Emmanuel Macron?

J'attends un discours extrêmement ferme sur cette barbarie et ce radicalisme. J'attends des mots de compassion et de cohésion pour l'ensemble du corps enseignant, sans distinction entre le supérieur et le primaire. On attend un discours fort comme il en a tenu un le 4 septembre, place du Panthéon, sur la République. C'est un symbole très fort que cet hommage national pour un enseignant assassiné dans des conditions barbares se fasse dans la cour d'honneur de ce bâtiment.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.