Cet article date de plus de cinq ans.

"Charlie", "Bataclan", "uber", "migrants" : Quels ont été les mots de 2015 ?

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
"Charlie", "Bataclan", "uber", "migrants" : Quels ont été les mots de 2015 ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

En 2015, certains termes ont pris des résonances particulières. France 2 revient sur les mots de l'année.

2015 commence avec un mot : "Charlie". C'est le symbole d'un drame, mais aussi d'un rassemblement. La France est unie contre le terrorisme. En novembre 2015, il y a d'autres scènes d'horreur : les attentats de Paris et de Saint-Denis font 130 morts. C'est la jeunesse française qui est visée, la génération "Bataclan".
 
La France rend hommage, mais dans le même temps, elle se protège. 15 000 policiers, gendarmes et militaires sont mobilisés dans tout le pays. C'est "l'État d'urgence". Ne pas céder face aux terroristes. La France a aussi redécouvert un mot chargé d'histoire : "résister". De cette résistance sont aussi nés des mouvements spontanés comme ouvrir sa porte. 2015, c'est l'année de la "solidarité". En 2015, l'Europe a accueilli plus d'un million de "migrants".

Entre drame et espoir

Il y aussi eu des températures supérieures à zéro degré au Pôle Nord. En 2015, les saisons se dérèglent, mais un accord historique est enfin signé...sur le "climat". Enfin, un mot synonyme de petite révolution. Quand on parle de nouvelle économie, on parle..."Uber". Des drames, des bouleversements, mais aussi des bonnes nouvelles et de l'espoir : c'était ça, l'année 2015.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.