Deux smartphones retrouvés dans la cellule d'un terroriste présumé à la prison de Fresnes

Des téléphones portables ont été découverts dans la cellule d'un homme, à la prison de Fresnes (Val-de-Marne), soupçonné d'avoir tenté de commettre un attentat, en septembre dernier à Paris.

Les cellules de la prison de Fresnes, le 11 janvier 2018.
Les cellules de la prison de Fresnes, le 11 janvier 2018. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Deux smartphones ont été retrouvés le 6 février à la prison de Fresnes (Val-de-Marne), dans la cellule d'un homme soupçonné d'une tentative d'attentat avec des bonbonnes de gaz dans le 16e arrondissement de Paris, dans la nuit du 29 au 30 septembre dernier, a appris franceinfo de source judiciaire ce samedi, confirmant une information du journal Le Parisien.

Après la découverte de ces téléphones, le parquet de Créteil a ouvert une enquête préliminaire pour "recel de remise illicite d'objet à détenu". L'enquête a été confiée à la police judiciaire, pour que ces téléphones soient exploités.

Des publications sur les réseaux sociaux

Sur son compte Facebook, toujours visible, l'homme a posté des photos de famille, des recettes des cuisine, des poème islamistes et une vidéo montrant notamment des images de torture dans la prison d’Abou Ghraib en Irak. La dernière publication date du 4 février et fait allusion à son co-détenu : "Faite doura pour mon codétenu ca femme viens d'accoucher demander au tout Puissant, au Très Miséricordieux de le libérer pour qu'il puisse rejoindre ca famille et qu'Allah lui facilite ainsi qu'à vous".