Cet article date de plus de cinq ans.

Attentats à Paris : plusieurs barrages routiers dans l'Aisne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentats à Paris : plusieurs barrages routiers dans l'Aisne
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les contrôles de police étaient nombreux sur les axes qui relient l'Ile-de-France à la Belgique. Le point avec France 3.

Suite à l'assaut de ce mercredi 18 novembre à Saint-Denis, les contrôles routiers ont été intensifiés aux différentes sorties de Paris pour éviter la fuite d'éventuels complices. Des contrôles particulièrement nombreux en Picardie, et en direction de la Belgique.
Ce matin, il fallait montrer patte blanche sur la RN 2 à l'entrée de Soissons (Aisne). Les policiers, armes aux poings arrêtent les conducteurs, essentiellement des véhicules immatriculés en Ile de France ou en Belgique. Ces derniers doivent présenter leurs papiers et ouvrir leur coffre. "C'est tout à fait normal, je trouve ça aujourd'hui nécessaire de devoir nous arrêter pour pouvoir nous contrôler", confie un automobiliste à France 3.

Creil et Beauvais

Des opérations similaires ont été menées ce matin en cinq points de l'Aisne. Des contrôles au même moment à Creil, route 210 où des militaires ont été appelé en renfort des policiers pour contrôler les camionnettes. À Beauvais, un barrage a été installé sur un rond-point de la RN31 donnant accès à l'aéroport et à l'A16.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.