Ismaël K., 17 ans, le cerveau de l'attentat déjoué au fort Béar ?

Un adolescent de 17 ans serait le principal instigateur de l'attentat déjoué contre la base militaire.

France 2

Il serait le cerveau de l'attentat déjoué au fort Béar. Ismaël K., 17 ans, venait d'avoir son bac lorsqu'il a été emmené par les forces de l'ordre, il y a quelques jours. Depuis, le jeune homme a été mis en examen et placé en détention avec deux autres complices présumés.

"Il était toujours enfermé chez lui"

Ismaël K est originaire de Beuvrages, une petite ville du Nord. Dans le quartier, les habitants sont encore sous le choc : "C'est un bon garçon, bien élevé. C'était un bon élève à l'école", relate l'un d'entre eux. Un autre évoque sa passion pour l'informatique : "En passant devant la maison, je le voyais à chaque fois devant l'ordinateur (…) Il était toujours enfermé chez lui, il ne sortait jamais".

Le suspect, surveillé par les services de renseignement était en contact avec un jihadiste basé en Syrie. Ce dernier lui aurait alors suggéré de frapper la France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les quatre individus arrêtés projetaient des actions contre des installations militaires.
Les quatre individus arrêtés projetaient des actions contre des installations militaires. (MARIUS BECKER / DPA / AFP)