Terrorisme : les chrétiens pris pour cible

Sid Ahmed Ghlam aurait reçu l'instruction, sans doute en provenance de Syrie, de s'en prendre à des églises. L'offensive contre les chrétiens n'est pas nouvelle au Moyen-Orient. Depuis plusieurs mois, ils sont la cible du groupe État islamique.

FRANCE 2

Selon le procureur, Sid Ahmed Ghlam, le terroriste présumé, soupçonné d'avoir voulu commettre des attentats en France, aurait reçu l'instruction de s'en prendre aux églises, depuis la Syrie.

L'offensive contre les chrétiens n'est pas nouvelle. En Éthiopie, les chrétiens se sont rassemblés ce mercredi 22 avril, criant leur colère contre le groupe État islamique. La secte terroriste a massacré 28 Éthiopiens, samedi dernier, en Lybie.

Des exactions en Éthiopie, Syrie, Égypte, Libye...

Tout le Moyen-Orient est touché. De nombreuses églises ont été détruites en Syrie. Résultat, prêtres et fidèles fuient désormais l'avancée des jihadistes. Et pour cause, ces derniers imposent la conversion à l'islam, le paiement d'un impôt ou la mort. Les hommes du groupe islamique ont également enlevé des chrétiens par centaines en début d'année. Même chose en Égypte, où 21 coptes ont été assassinés en février. 

Une menace qui pourrait désormais toucher les pays occidentaux. "Pour eux, l'Occident est chrétien avant d'être laïc", explique Wassim Nasr, spécialiste des groupes islamistes.

Le JT
Les autres sujets du JT