Cet article date de plus de six ans.

Sid Ahmed Ghlam, l'homme soupçonné d'avoir projeté un attentat contre deux églises près de Paris, est mis en examen

L'Algérien de 24 ans a notamment été mis en examen pour "assassinat" et "tentative d'assassinats" en relation avec une entreprise terroriste.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Sid Ahmed Ghlam, un étudiant algérien de 24 ans, est suspecté d'avoir projeté d'attaquer deux églises en région parisienne. (M6 )

Sid Ahmed Ghlam, l'homme soupçonné d'avoir projeté un attentat contre deux églises en région parisienne, est mis en examen, a annoncé une source proche du dossier, vendredi 24 avril. 

Déféré après cinq jours de garde à vue médicalisée, il a été mis en examen vers 18 heures à l'hôpital de l'Hôtel Dieu, à Paris, pour "assassinat et tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste", pour "association de malfaiteurs en vue de commettre des crimes d'atteinte aux personnes en relation avec une entreprise terroriste", et pour diverses autres infractions, le tout en relation avec une entreprise terroriste, a précisé cette source.

La femme suspectée d'être sa complice relâchée

L'Algérien de 24 ans, qui a été arrêté dimanche 19 avril, et qui est également soupçonné du meurtre d'Aurélie Châtelain, refuse toujours d'expliquer à la police judiciaire les raisons et les moyens qu'il comptait mettre en œuvre pour réaliser son projet.

La femme proche de Sid Ahmed Ghlam, qui a été suspectée d'être sa complice pendant un temps, a été relâchée vendredi. Elle "a été laissée libre", a précisé le parquet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentat déjoué à Paris

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.