Cet article date de plus de six ans.

Attentats de Copenhague : des dizaines de bouquets déposés à l'endroit où le tueur présumé est mort

Ces hommages sidèrent certains habitants du quartier où Omar Hamid El-Hussein a été tué.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des fleurs déposées à l'endroit où a été tué l'auteur présumé des attentats perpétrés les 14 et 15 février 2015 à Copenhague (Danemark). (BRITTA PEDERSEN / DPA / AFP)

Des dizaines de bouquets de fleurs ont été déposés lundi 16 février après-midi à Copenhague (Danemark), à l'endroit où Omar Hamid El-Hussein, l'auteur présumé de deux attaques meurtrières, a été abattu par la police. Les fleurs, ainsi que des bougies, sont alignées devant l'immeuble où le jeune Danois a été tué dans la nuit de samedi à dimanche, dans le quartier populaire de Nørrebro.

Présent sur place, le journaliste de France 2 Hugo Clément l'a relayé sur Twitter, photo à l'appui, décrivant également des habitants "sans voix".

Comme le rapporte Metronews, certains Danois qui ont déposé ces fleurs ne croient pas à la culpabilité d'Omar Hamid El-Hussein. "Nous ne sommes pas sûrs que c’est lui qui a commis [les attentats], déclare un homme interrogé par la télévision danoise TV2Si c’est bien lui, il doit avoir été manipulé."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.