Attentats dans l'Aude : le point sur l'enquête

Le journaliste Marc Dana se trouve en direct de l'hôtel de police de Carcassonne (Aude) où l'enquête sur les attentats survenus dans le département se poursuit.

France 3

L'enquête sur les attentats dans l'Aude se poursuit. Deux personnes sont toujours placées en garde à vue ce lundi 26 mars. Les enquêteurs ont apparemment beaucoup de questions à poser à la compagne du terroriste. "La compagne de Radouane Lakdim était bien, elle aussi, suivie par les services de renseignement pour radicalisation et car son compagnon était fiché S", confirme Marc Dana en direct de l'hôtel de police de Carcassonne (Aude).

Les enquêteurs s'interrogent sur la compagne du terroriste

La compagne de Radouane Lakdim va être transférée dans les locaux des services anti-terroristes de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), en région parisienne. "Les enquêteurs vont pouvoir ainsi prolonger sa garde à vue. Pour savoir notamment si elle avait pris connaissance des projets de son compagnon. Un scénario inenvisageable pour sa mère. (...) Elle a clamé l'innocence de sa fille", relate le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Perquisition de la Brigade de recherche et d\'intervention (BRI) au domicile de Radouane Lakdim, dans la cité Ozanam (Carcassonne), le 23 mars 2018. 
Perquisition de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) au domicile de Radouane Lakdim, dans la cité Ozanam (Carcassonne), le 23 mars 2018.  (ERIC CABANIS / AFP)