Attaques terroristes dans l'Aude : deux personnes toujours en garde à vue

La compagne et un ami du terroriste auteur des attaques de Trèbes et Carcassonne (Aude) le vendredi 23 mars sont toujours entendus par les enquêteurs.

France 2

Deux personnes sont toujours en garde à vue. Deux jours après les attaques terroristes de Trèbes et Carcassonne, dans l'Aude, deux proches de l'assaillant, parmi lesquels sa compagne sont encore entendus par les autorités ce dimanche 25 mars à la mi-journée. Sur place, le journaliste Théo Souman nous en dit plus. "Les gardes à vue peuvent se poursuivre pendant 4 jours dans le cadre d'une affaire terroriste. Sont concernés la compagne de Radouane Lakdim, elle-même radicalisée et l'un de ses amis, un jeune homme de 17 ans. Les enquêteurs devront déterminer leur implication dans les projets d'attentat de Radouane Lakdim. En avaient-ils connaissance ? L'avaient-ils aidé à passer à l'acte ou à se procurer des armes ?"

Des actes prémédités

Aujourd'hui, il est désormais certain que Radouane Lakdim avait prémédité ses actes meurtriers. Le journaliste ajoute : "Des documents faisant mention à l'État islamique, s'apparentant à un testament, ont été découverts à son domicile. Trois engins explosifs artisanaux ont été retrouvés dans le supermarché de Trèbes. Sa compagne et son ami étaient-ils au courant ? À Carcassonne, les enquêteurs ont encore 48 heures au maximum pour les interroger."

Le JT
Les autres sujets du JT
Une opération de police à Carcassonne, au domicile du terroriste qui a tué quatre personnes dans l\'Aude le 23 mars.
Une opération de police à Carcassonne, au domicile du terroriste qui a tué quatre personnes dans l'Aude le 23 mars. (ERIC CABANIS / AFP)