EN IMAGES. A défaut de drapeau, des soutiens-gorge, des ballons et des seringues tricolores en hommage aux victimes

Les Français ont fait preuve d'ingéniosité, vendredi, pour s'associer à l'hommage national rendu aux victimes des attaques du vendredi 13 novembre.

Des soutiens-gorge tricolores accrochés à un balcon de Marseille (Bouches-du-Rhône), le 27 novembre 2015.
Des soutiens-gorge tricolores accrochés à un balcon de Marseille (Bouches-du-Rhône), le 27 novembre 2015. (JEAN-PAUL PELISSIER / REUTERS)

Pavoiser, quitte à recourir au système D. De nombreux Français ont répondu à l'appel de François Hollande, vendredi 27 novembre, qui avait incité ses concitoyens à rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre en affichant des drapeaux tricolores à leur fenêtre. Certains, n'ayant pas de drapeaux, ont démontré leur créativité. La preuve en images.

A la maison

#hommagenational

Une photo publiée par lilaspomme (@lilaspomme) le

Notre hommage! #prayforparis #hommagenational #chatonpatriote #fieredetrefrancaise #weareknitters

Une photo publiée par Aurelie Liot (@aurelie_7694) le

Des chemises bleue, blanche et rouge suspendues sur un fil à linge, le 27 novembre 2015, sur un balcon à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Des chemises bleue, blanche et rouge suspendues sur un fil à linge, le 27 novembre 2015, sur un balcon à Marseille (Bouches-du-Rhône). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Des ballons bleus, blancs et rouges suspendus à des balcons, le 27 novembre 2015, à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Des ballons bleus, blancs et rouges suspendus à des balcons, le 27 novembre 2015, à Marseille (Bouches-du-Rhône). (BORIS HORVAT / AFP)

Au travail

A table