Eagles of Death Metal à l'Olympia, un concert de rock et d'émotion

Le groupe présent le 13 novembre dernier au Bataclan a joué devant un public composé de nombreux rescapés et de proches des victimes de la fusillade.

France 2

Dans la salle de l'Olympia, ils sont 2800. Des rescapés du Bataclan, des proches de victimes et des amoureux du rock. Sur scène, le chanteur des Eagles of Death Metal prend la parole. "60 secondes de silence s'il vous plaît, c'est le moment de se souvenir puis ce sera place au spectacle". Première chanson, un hommage au public revenu de l'enfer du 13 novembre. À la sortie du Bataclan, chacun avait une raison d'être là. "Il fallait finir le concert. C'était le premier concert qu'on faisait depuis le Bataclan", racontent deux hommes au micro de France 2.

Eagles of Death Metal : les premiers au Bataclan ?

Pendant deux heures, c'est l'émotion, mais aussi la fête. Une fête rock et déglinguée. Le message des spectateurs : nous étions là parce que la vie continue. "C'était magique de voir que malgré les événements du 13 novembre, tout le monde a su faire abstraction des mauvaises choses et se focaliser sur ce qui était bon. C'est-à-dire ce soir : la musique", confie un spectateur. Trois mois après les attentats du 13 novembre, Eagles of Death Metal a exorcisé, le temps d'un concert, la douleur et les blessures. Ils ont déjà annoncé vouloir être les premiers à jouer au Bataclan pour la réouverture de la salle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Eagles of Death Metal sur la scène de l\'Olympia, le 16 février 2016 à Paris.
Les Eagles of Death Metal sur la scène de l'Olympia, le 16 février 2016 à Paris. (MAXPPP)