Attentats du 13 novembre : rescapé des attaques des terrasses, Hugues témoigne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Attentats du 13 novembre : rescapé des attaques des terrasses, Hugues témoigne
FRANCE 3
Article rédigé par
L. Nahon, F. Blevis, B. Vidal - France 3
France Télévisions

À quelques jours de l’ouverture du procès des attentats du 13 novembre 2015, un rescapé des attaques des terrasses parisiennes témoigne et sera bien présent, au tribunal spécial, mercredi 8 septembre pour faire face aux 14 accusés.

Devenir père, c’est la plus belle victoire pour Hugues, rescapés des attaques des terrasses parisiennes le 13 novembre 2015. Après six années passées à se reconstruire, il profite avec sa femme et sa fille de chaque instant. Donner la vie, alors qu’on est passé quelques années auparavant, très proche de la mort, (...) c’est une belle suite à ce qui nous est arrivé”, témoigne Hugues.

“J’ai pris trois balles, je t’aime

Le 13 novembre 2015, il prend un verre au Carillon, l’une des terrasses prises pour cible par les terroristes. Tout autour de lui, des gens s’effondrent et un des deux assaillants ouvre le feu sur lui. Je vois ma main complètement éclatée et je me souviens que je me dis : “Ah ben non, je ne rentrerai pas chez moi ce soir”. Sous son t-shirt, il voit deux trous et éprouve l’envie d’appeler sa copine, devenue sa femme depuis. Sans paniquer, je lui dis : ‘Je suis dans un bar, il y a une fusillade. J’ai pris trois balles, je t’aime, mais je ne sais pas si je vais m’en sortir”, raconte Hugues, qui assistera à l’ouverture du procès mercredi 8 septembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.