Attentats du 13 novembre : portraits de certaines victimes

La plupart des victimes des attentats ont pu être identifiées. Voici les portraits de certaines d'entre elles.

FRANCE 2

Ce lundi, trois jours après les attentats qui ont frappé la capitale française et sa proche banlieue, la plupart des victimes ont pu être identifiées. Nathalie Jardin avait une passion dévorante, la musique. Elle en avait fait son métier : régisseuse pour des concerts. Ce vendredi 13 novembre, elle travaillait au Bataclan. Elle est décédée à 28 ans.

Le goût des moments partagés

Djamila Houd, 41 ans. L'Est parisien c'était comme chez elle. Elle y travaillait dans le prêt-à-porter. Elle y avait construit sa famille. Vendredi à la terrasse de La Belle équipe, elle s'est éteinte dans les bras de son mari, le patron du café. Elle avait une petite fille de huit ans. Romain Feuillade a aussi perdu la vie sous le feu d'une rafale de kalachnikov à 31 ans. C’était le patron d'un petit bar voisin. Dans son temps libre, comme vendredi, il prenait un verre chez ses concurrents qui n'en étaient pas vraiment. Ils avaient des passions différentes et venaient de tous les horizons, mais en commun ils avaient le goût des moments partagés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un visage et un nom pour les victimes des attentats de Paris.
Un visage et un nom pour les victimes des attentats de Paris. (DR)