13-Novembre : le témoignage bouleversant d'une rescapée du Bataclan

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
13-Novembre : le témoignage bouleversant d'une rescapée du Bataclan
FRANCE 2
Article rédigé par
L. Nahon, G. Beaufils, A. Da Silva - France 2
France Télévisions

Le 13 novembre 2015, Gaëlle et son compagnon assistaient à un concert au Bataclan. Rescapée et marquée à vie, elle témoigne dans le 20 Heures de France 2, dimanche 5 septembre.

Six ans après les attentats de Paris du 13 novembre 2015, un procès hors-norme va s'ouvrir à partir de mercredi 8 septembre. Gaëlle est une des rescapés de la barbarie criminelle de ce soir-là, alors qu'elle était présente au Bataclan avec son compagnon pour voir un concert. Ce dernier est décédé. Touchée par des balles, elle est encore en vie et témoigne, très marquée, dans le 20 Heures de France 2. "Le fait d'avoir eu la chance d'être en vie, j'ai toujours relativisé en me disant que j'aurais pu y rester. Je serai marqué à vie, oui, mais j'avance, ce sera autrement, mais je suis là. Ça n'a pas prix", explique-t-elle.

"Je ne devais pas faire de bruit"

"Quand j'ai ouvert les yeux, j'avais un terroriste qui m'enjambait et j'ai découvert que j'étais blessée au bras. Il était en miettes. J'avais perdu la moitié de mon visage. Je sentais à l'intérieur. J'avalais mes dents. Je ne devais pas faire de bruit. Il devait penser que j'étais morte", a-t-elle poursuivi. 130 personnes sont mortes dans les attaques. Gaëlle fera partie des 1760 parties civiles du procès du 13-Novembre, elle ne sait pas encore si elle témoignera ou non, mais sera bien présente. Cette dernière souhaite que justice soit rendue à toutes les victimes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.