Syrie : la mission du Charles-de-Gaulle

Une équipe de France 2 a rejoint le porte-avions français en mission contre le terrorisme, au large de la Crète.

FRANCE 2

Le porte-avions français a quitté son port d'attache de Toulon pour aller combattre le groupe État islamique en Syrie. Une équipe de France 2 l'a rejoint au large de la Crète. "Les frappes sur la Syrie n'ont pas commencé. En revanche, il y a eu plusieurs missions opérationnelles organisées par les Rafale. Ils sont sortis mais on ne sait si c'est pour des missions de reconnaissance, ou pour d'éventuelles frappes qui pourraient intervenir dans les prochaines heures", explique Dorothée Olliéric sur place.

Un porte-avions protégé

Le Charles-de-Gaulle accueille 18 Rafale, huit Super-Étendard, et a "une capacité de faire décoller un avion toutes les 30 secondes", note la journaliste. À proximité du porte-avions se trouve une frégate anti-aérienne, une frégate anti-sous-marine, et un sous-marin nucléaire d'attaque. "De quoi faire la riposte promise par François Hollande. Une riposte immédiate, forte, après les attentats de Paris et de Saint-Denis", conclut Dorothée Olliéric.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le porte-avions \"Charles-de-Gaulle\" dans le port de Toulon (Var), le 12 août 2011.
Le porte-avions "Charles-de-Gaulle" dans le port de Toulon (Var), le 12 août 2011. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)