Cet article date de plus de huit ans.

Shy'm dans un Bercy clairsemé, Simply Red dans un Zénith comble : les concerts reprennent à Paris, après les attentats

Au moins 89 personnes sont mortes alors qu'elles assistaient au concert du groupe Eagles of death metal au Bataclan, une salle de concert du 11e arrondissement de Paris. 

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min
Les travaux de rénovation à l'Accor Hotels Arena à Paris, le 12 octobre 2015. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

 "La vie doit continuer". Un leitmotiv dans la bouche des passants dans les rues de Paris, qui tentent de surmonter le choc des attentats meurtriers de vendredi 13 novembre. Après un week-end marqué par de nombreuses annulations, les salles de concert rouvrent leur porte les unes après les autres. 

Mardi 17 novembre, quatre jours après la tuerie du Bataclan qui a fait 89 morts et des dizaines de blessés pendant un concert du groupe américain Eagles of death metal, les amateurs de musiques se déplacent avec appréhension pour voir leurs artistes favoris. Mais dans les salles de concert, tous ont une pensée pour les 129 victimes des attentats de vendredi. 

La minute de silence de Shy'm en tout petit comité à Bercy

Shy'm célèbre mardi ses 10 ans de carrière à Bercy, récemment rebapstée Accor Hôtels Arena. Mais dans cette salle, qui peut contenir 21 000 personnes, la star du R'n'B français peine a rassembler : seule 8000 tickets avaient été vendus, selon une journaliste, sur Twitter.  Contrainte de baisser le prix des billets, face à des ventes trop timides, selon Public, la production a maintenu l'évènement, en dépit de l'actualité. Résultat, une salle particulièrement clairsemé.

Alors que le concert a été retardé de plusieurs minutes, en raison de la présence d'un colis suspect non loin de la salle de concert, les spectateurs présents ont partagé des photos de la salle à moitié vide, sur Twitter. 

Mais cette faible affluence n'a pas empêché la chanteuse d'avoir une pensée émue pour les victimes des attentats. "Après maintes réflexions, doutes, craintes, mais surtout un besoin puissant et profond de répondre, de répondre à la peur, j'ai décidé de nous faire monter sur scène et de passer cette soirée à chanter, danser, partager, et surtout à vivre", avait-elle déclaré dès dimanche sur sa page Facebook. 

Simply Red rend hommage aux victimes devant une salle comble

En revanche, les fans s'étaient déplacés en masse pour voir le groupe britannique Simply Red, qui se produisait dans un Zénith de Paris bondé, a tweeté la ministre de la Culture, Fleur Pellerin.

Si certains fans, comme Cédric, cité dans cet article de Culture Box, ont choisi de revendre leur place, la salle située dans le parc de la Villette (6 000 places) a pris des mesures pour renforcer la sécurité. Elle a notamment demandé aux spectateurs d'"éviter les sacs de grandes tailles et les valises" et d'"arriver à l'ouverture des portes, pas avant".

Sur scène, le groupe a multiplié les hommage aux victimes des attentats devant des fans comblés.

Des salles qui rouvrent jeudi

La soirée clubbing de Radio FG, à laquelle plusieurs milliers de participants étaient attendus jeudi soir sous la nef du Grand Palais, et le concert du groupe The Shoes prévu mercredi à l'Olympia ont été annulés en raison des attentats à Paris, a-t-on par ailleurs appris mardi.

Organisée chaque année depuis 2012, la soirée Radio FG devait proposer un plateau de DJs français et étrangers. L'an dernier, quelque 6 000 "clubbers" y avaient participé.

Par ailleurs, The Shoes, groupe français d'électro-pop, a renoncé à se produire mercredi à l'Olympia. "Cette décision a été très pénible à prendre et n'est en aucun cas un renoncement face à la terreur. Ces concerts devaient être de grandes fêtes mais il est encore trop tôt et nous voulons marquer notre solidarité, par respect pour les victimes et leurs familles", a fait savoir le groupe sur les réseaux sociaux.

L'Olympia rouvrira ses portes jeudi soir avec le concert du groupe français Deluxe. Les clubs de jazz et de musiques du monde subissent aussi les conséquences des attentats. Au New Morning, les concerts reprendront jeudi après avoir été annulés mardi et mercredi. Le Studio de l'Ermitage, une salle du XXe arrondissement dédiée aux musiques du monde, ne rouvrira que vendredi.

D'autres ont rouvert leurs portes dès lundi

Les trois clubs de jazz de la rue des Lombards ont décidé de rouvrir dès lundi soir, avec des fortunes diverses. Ainsi, le Duc des Lombards a accueilli lundi "entre soixante et soixante-dix personnes" pour les deux concerts prévus. Mais pour mardi soir, "nous n'avons qu'une trentaine de réservations pour les deux concerts, et le téléphone a sonné trois fois moins que d'habitude", a expliqué Thomas Bouet, responsable des ventes.

Même son de cloche au Sunset et au Sunside voisins. "Hier soir [lundi], nous étions plein, parce que le concert était gratuit, mais pour ce soir, c'est payant et on constate une baisse de 50% des réservations", indique Stéphane Portet, patron des deux clubs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.