Saint-Denis : l'identification du troisième terroriste mort est en cours

Sur le plateau du 20h, Audrey Goubert détaille l'avancée de l'enquête, et la possibilité que Salah Abdeslam soit mort.

FRANCE 2

Depuis les attentats du 13 novembre, Salah Abdeslam fait l'objet d'un mandat d'arrêt international. Les enquêteurs se demandent s'il pourrait être le troisième terroriste mort dans l'assaut du Raid à Saint-Denis. "Ils ne l'excluent pas, ils s'interrogent. Ce qu'on sait pour l'instant, c'est que Salah Abdeslam est parti au lendemain des attentats vers la Belgique. Mais après tout, la Belgique - Saint-Denis, c'est deux heures de voitures", commente Audrey Goubert sur le plateau de France 2.

"L'ennemi public numéro un"

La spécialiste précise que "les enquêteurs ne peuvent absolument pas parier sur sa mort. Ils ne peuvent imaginer que ce cadavre soit à coup sûr Salah Abdeslam. Ça reste l'ennemi public numéro un". Sur des photos envoyées à tous les policiers d'Europe, on voit le visage d'Abdeslam avec ou sans lunettes, avec ou sans barbe, pour être sûr de le reconnaître. "Il reste aujourd'hui la personne la plus recherchée en Europe", conclut Audrey Goubert.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier français surveille l\'entrée d\'une rue de Saint Denis le 19 novembre 2015.
Un policier français surveille l'entrée d'une rue de Saint Denis le 19 novembre 2015.