Cet article date de plus de deux ans.

Procès du 13-Novembre : dernier jour d'audition pour Salah Abdeslam

Publié
13-Novembre : dernier jour d'audition pour Salah Abdeslam
13-Novembre : dernier jour d'audition pour Salah Abdeslam 13-Novembre : dernier jour d'audition pour Salah Abdeslam (France 3)
Article rédigé par France 3 - N. Perez
France Télévisions
France 3

Deuxième et dernier jour d'audition pour Salah Abdeslam, jeudi 14 avril, au procès des attentats du 13 novembre 2015.  Depuis le mercredi 13 avril, le dernier survivant des commandos tente de montrer un visage plus humain face aux parties civiles, sceptiques sur sa version des faits.

"Salah Abdeslam a réaffirmé qu'il n'était pas le monstre sanguinaire dépourvu d'humanité que l'on avait voulu dépeindre", rapporte Nathalie Perez, en direct de la Cour d'assises spéciale à Paris. Lorsque le président lui demande pourquoi il a gardé le silence pendant 5 ans, il répond "parce qu'on m'avait demandé de me taire". "Réponse tout aussi énigmatique lorsqu'on lui demande pourquoi [mercredi 13 avril] il a changé de version, affirmant que sa cible n'était pas le stade de France, mais un bar dans le 18e arrondissement de Paris", indique la journaliste.

Les parties civiles sont choquées

Lorsque le président lui demande quel était ce bar, dans lequel il aurait renoncé à se faire exploser pour sauver des vies, il répond "je ne m'en souviens pas". "Autant de réponses qui ne semblent pas avoir convaincu la Cour, pas plus que les parties civiles, choquées même il y a encore quelques secondes, lorsqu'un de leurs avocats lance à Salah Abdeslam : 'puisque vous vouliez sauver des vies, pourquoi n'avez-vous pas appelé la police, vous auriez pu éviter ce carnage'. Après quelques secondes de silence, Salah Abdeslam répond 'oui, en effet, je vous l'accorde", relate Nathalie Perez, depuis la Cour d'assises spéciales à Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.