Cet article date de plus de deux ans.

Procès des attentats du 13-Novembre : quel crédit accorder aux excuses de Salah Abdeslam ?

Publié
Procès des attentats du 13-Novembre : quel crédit accorder aux excuses de Salah Abdeslam ?
Procès des attentats du 13-Novembre : quel crédit accorder aux excuses de Salah Abdeslam ? Procès des attentats du 13-Novembre : quel crédit accorder aux excuses de Salah Abdeslam ? (France 3)
Article rédigé par France 3 - S.Neumayer
France Télévisions
France 3

Vendredi 15 avril, pour la première fois depuis le début du procès des attentats du 13-Novembre, Salah Abdeslam a présenté ses excuses aux victimes. Depuis le Palais de justice de Paris, la journaliste Sophie Neumayer précise ce qui a été dit.   

"Les excuses et les larmes même, que Salah Abdeslam a versé cet après-midi à l'audience, ont troublé les victimes avec lesquelles nous avons échangé : elles l'ont trouvé sincère", rapporte la journaliste Sophie Neumayer, en direct du Palais de justice de Paris, vendredi 15 avril. D'autres rappellent qu'il a commencé à pleurer après une question de son avocate à propos de membres de sa famille. "Certaines parties civiles restent sur la réserve et retiennent surtout qu'il minimise son rôle", ajoute la journaliste.   

Il refuse de condamner le groupe État islamique  

Salah Abdeslam ne cesse de répéter qu'il ne veut pas payer pour les terroristes qui sont morts et qu'il n'a tué personne. Il refuse également de condamner le groupe État islamique. "L'histoire du 13-Novembre a été écrite avec le sang des victimes. C'est leur histoire et j'en fais partie, elles sont liées à moi et je suis lié à elles", a ainsi déclaré Salah Abdeslam lors de son audience. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.